Odile-Amélie Peters

le . Publié dans Professeurs

Odile-Amélie Peters a débuté la danse urbaine hip hop à un jeune âge. Le hip hop a toujours été en parallèle dans sa vie avec la danse contemporaine. En 2008, elle a poursuivi ses études à L’École de danse de Québec et elle a obtenu son DEC en technique Danse-interprétation de la formation professionnelle en mai 2012. Durant sa dernière année scolaire, Odile a eu la chance de travailler avec les chorégraphes/répétiteurs suivants : Alan Lake, William Yong et Ginelle Chagnon. À la fin de l’année 2012, elle a reçu la bourse d’excellence de L’École de danse de Québec. Pendant l’été 2012, elle a fait un stage au Domaine Forget avec la compagnie RUBBERBANDance Group et a remporté la bourse remise par cette compagnie. Cette bourse lui a permis de vivre un deuxième été au Domaine Forget avec cette même compagnie. De plus, Odile a aussi fait les stages Springboard Danse Montréal et ImPulsTanz à Vienne en Autriche au cours de l’été 2013. Ceux-ci lui ont permis de danser avec diverses compagnies et chorégraphes internationales tels que RUBBERBANDance Group, Forsythe Company, Aszure Barton, Kidd Pivot, Ginette Laurin, Damien Jalet, Peter Jasko et Laura Aris Alvarez. Elle a eu la chance de travailler avec Alan Lake pour son nouveau court métrage en lien avec sa pièce «Ravages». En décembre 2013 elle a débuté avec le chorégraphe Harold Rhéaume (Le Fils d’Adrien Danse) et metteure en scène/auteure Marie-Josée Bastien pour la nouvelle création «L’ÉVEIL». Durant l’été 2014, Odile-Amélie Peters a pu faire pour une deuxième fois le stage Springboard Danse Montréal avec chorégraphes Fernando Melo , Peter Chu, RUBBERBANDance Group, Margie Gillis, Johannes Wieland, Tom Weinberger et Aszure Barton, grâce à sa bourse reçu par le Conseil des arts et des lettres du Québec.

 

 

 

Nous Joindre.

  • École Danse Attitudes inc.
    C.P. 34016, COP du Carrefour
    Québec (Québec) G1G 6P2

    418 634-0421 (boite vocale si l'équipe n'est pas disponible ou en formation)
  • Écrivez-nous
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.